GLADYS NISTOR

We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep.


William Shakespeare, The Tempest (1611)

 

 

Il y a là un mystère dans les oeuvres de l'artiste Gladys Nistor. La lumière perfore et devient vide. Le noir et son cortège de formes géométriques l'accompagnent dans l'espace.

 

Leurs liens entretiennent des résonnances qui permettent une dématérialisation, une suspension de la matière.

 

L'alchimie du rêve et celle du trouble se déploient au fur et à mesure que l’on contemple le travail de la sculptrice du vide.

 

Des oeuvres hypnotiques qui soulignent que les songes ne subissent pas l'influence de la gravité. Au contraire, elles aspirent et inspirent l’ascension.

 

 

Untitled

 

 

Crédit photographique: GLADYS NISTOR

Source d'inspiration /3

L'Elévation

Dans la bâtisse où sera finalisé ce projet, deux escaliers, comme une colonne vertébrale, relient ses 4 niveaux.

 

Un voyage initiatique se profile : on partira de la terre nourricière de la cave pour ensuite s'égarer dans les fastes du baroque au rez. Puis, en prenant le grand escalier, on laissera derrière soi toutes les vanités du monde pour aller vers un certain dépouillement au premier étage.

 

Le dernier niveau (les combles), quant à lui, représentera le ciel. Ultime étape de ce voyage-métaphore.

 

 

Inspirations-mots clés:

ESCALIER - PROGRESSION - CHAPITRES D'UN LIVRE - HIRONDELLES

Détail des colonnes de la cathédrale de Plasencia en Extremadura