ZURBARAN

"Lo malo no es que los sevillanos piensen que tienen la ciudad más bonita del mundo...lo peor es que puede que tengan hasta razón."

(Le hic ce n'est pas que les Sevillans pensent qu'ils ont la plus belle ville du monde... Le pire c'est qu'il se peut qu'ils aient même raison.)

 

Antonio Gala

 

 

Sans doute le peintre qui le mieux su décanter ce construit culturel de l'art espagnol, fut Francsisco de Zurbarán, étant donné qu'il combina à la perfection l'organique, le minéral, le feu et la pierre, L'Escorial et Saint Jean de la Croix,

 

C'est pour toutes ces raisons que paradoxalement, il est le plus énigmantique parmi tous ses illustres collègues du Siècle d'Or.

 

Il n'est donc pas étonnant qu'il exerce une fascination sur notre époque, puisque celle-ci, si anxieuse et cherchant un refuge, se retrouve dans son identité perdue.

 

Francisco Calvo Serraller

Crédit photographique:

MUSEE THYSSEN BORNEMISZA

Santa Casilda, 1630-1635